_

Ses enquêtes photographiques conduisent Pierre Kluyskens à interroger l’image, en particulier au niveau de ce qu’elle contient et souvent cache de potentiel.Partant essentiellement d’images trouvées ou glanées sur le Net ou dans des archives personnelles, les siennes ou d’autres, celles-ci acquièrent de nouveaux sens par d’infinies permutations (DIALOGUES), des mises en relation par des artistes (PAIR A PAIR) , des réinterprétations avec mille variations (LIBRE A VOUS), des déconstructions (OP. CIT.) ou reconstructions (ROMAN-PHOTO), des détournements (POSSIBLES CONSTELLATIONS), des recadrages (READY TO SEE). Elles sont parfois simplement tautologiques (EPHEMERE), fruits d’accidents (DIGITAL FOREST), censurées (FORBIDDEN), témoins du temps qui passe (MONOCHROME) ou sources de nouveaux narratifs aléatoires (NOIRS DE NOIRS).

Fidèle au postulat selon lequel une démarche artistique n’est jamais conclusive, la plus grande part des travaux de Pierre Kluyskens sont des sets de participation et demandent que l’on s’y implique comme dans un dialogue.

Share

Reply